À chaque étape de la vie des solutions

Vous êtes

Senior

Mon diabète et mon entourage

mis à jour le 19/10/2015

Vous vous débrouillez très bien avec votre « compagnon », le diabète. Et vous entendez que cela continue ainsi. Surtout, vous ne voulez déranger personne. Toutefois, pensez que vous pouvez avoir besoin momentanément de l’aide d’autrui. Une bonne grippe avec une forte fièvre, et vous voilà incapable de vous occuper convenablement de votre diabète pour un temps !

Un exemple simple : vos comprimés antidiabétiques ne font pas forcément bon ménage avec d’autres médicaments. Raisonnablement, il n’est donc pas inutile que quelqu’un de votre entourage immédiat soit informé de votre traitement.

Si vous prenez des sulfamides hypoglycémiants ou si vous êtes sous insuline, vous devrez expliquer comment détecter les signes annonciateurs de l’hypoglycémie et comment y remédier.
Rangez les éléments de votre traitement habituel (y compris l’ordonnance et le carnet de suivi), dans un endroit accessible, ainsi que des aliments sucrés à vous faire absorber facilement.
Faites une démonstration du lecteur de glycémie.

Prévoyez aussi une petite leçon de nutrition à l’intention de votre entourage. Les idées reçues sont encore à l’origine de trop nombreux impairs. Vous avez le droit et même la nécessité de « bien manger », c’est-à-dire un peu de tout, même si c’est en quantité raisonnable et de manière équilibrée. Et vous n’êtes pas privé de dessert ! Seules les recommandations du médecin ou du nutritionniste sont à respecter.

Si aucun de vos proches ne peut vous aider à gérer votre diabète, une infirmière peut s’en charger provisoirement ou plus régulièrement si nécessaire, seule ou en complément de votre entourage.

 

Source: Direction médicale de Dinno Santé

Mentions légales: https://www.dinnosante.fr/fre/12/cgu?mobile_bloc=footer

Les informations et outils mis à votre disposition par Dinno Santé, le sont à titre informatif.
Ils ne se substituent en aucun cas aux recommandations de votre professionnel de santé